Accueil du site > Eclairage > HISTORIQUE

HISTORIQUE

Eclairage

LE LUMEN THÉÂTRE

La Surprise de l’Amour de Marivaux (Paris/1990) est la première pièce produite par le LUMEN THEATRE.
« Il faut bénir la rencontre d’une poignée de jeunes comédiens avec un metteur en scène, Xavier Brière, pour expliquer la genèse d’un de ces petits miracles de l’art dramatique... » Le Quotidien de Paris

Dès 1990, la réalisation de spectacles s’accompagne d’un travail pédagogique sous forme d’ateliers regroupant de jeunes apprentis comédiens.

En 1992, le LUMEN THEATRE révèle une pièce peu connue du répertoire baroque français : La Belle Alphrède de Rotrou (Paris, Aide au projet DRAC/1992).
« Xavier Brière a su transformer cette pièce, baroque en diable, en une fantaisie légère et pleine d’humour. » Télérama

Le LUMEN THEATRE marque son attachement à la littérature contemporaine avec Proustites de Jacques Géraud (éd. P.O.L.). Ce spectacle est joué, entre autres, à Paris (1995), Avignon (1996) et New York (1997).
“Avec Proustites on a tous les ingrédients d’un beau moment de théâtre : une langue, un univers, un comédien de haute race... Xavier Brière a tiré un excellent parti de ces variations...” L’Humanité (J.-P. Siméon)

L’intérêt passionné pour un traitement ludique et théâtral de textes réputés difficiles (travail initié par Xavier Brière avec l’adaptation de Paradis de Ph. Sollers en 1986 à l’École du TNS) se confirme avec une adaptation de l’Éthique de Spinoza (Paris/1998) jjusqu’à l’adaptation pour 16 comédiens de Stone Junction de Jim Dodge.

À partir de l’année 2000, le LUMEN THEATRE se consacre à la production des spectacles, mis en scène par Xavier Brière, issus des ateliers du Studio LUMEN. Ces groupes de recherche présentent, chaque année, des séries de représentations dans divers théâtres parisiens : Kiron Espace, Confluences, La Commedia, Lavoir Moderne Parisien, Théâtre de Ménilmontant…

Ces spectacles témoignent d’un engagement réel pour les textes d’auteurs, majoritairement contemporains :
Stone Junction (Jim Dodge), L’Épreuve et Le legs (Marivaux), À la renverse (M. Vinaver), Samedi, dimanche et lundi (E. de Filippo), Madame Ka (N. Renaude), Kroum l’ectoplasme (H. Levin), Yvonne, Princesse de Bourgogne (W. Gombrowicz), Le Cercle de craie caucasien (B. Brecht), Le Songe d’une nuit d’été (W. Shakespeare), Les Diablogues (R. Dubillard), Trilogie du revoir (B. Strauss), La Maison d’os (R. Dubillard), Le Suicidé (N. Erdman), Anatole (A. Schnitzler), Les Estivants (M. Gorki).


© LUMEN THEATRE 2010 | Mentions légales | Contact | Plan du site